Météor, les Conquérants de l'Espace
Forum des amateurs de Météor (Artima) et de son dessinateur, Raoul Giordan.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion


 Hitler avait la bombe atomique, info ou intox ? Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
ricaille
Fan Actif
Fan Actif
avatar

Masculin
Age : 57
Date d'inscription : 08/03/2006
Nombre de messages : 667
Localisation : DINS CH'NORD



MessageSujet: Hitler avait la bombe atomique, info ou intox ?   Dim 13 Sep 2009 - 19:21

Tiens, je suis tombé sur ça par hasard :

"Selon un historien allemand, Hitler avait la bombe nucléaire

» Grand éclair. Feu, beaucoup de morts tout de suite. Avec grandes brûlures. Beaucoup aveugles… » Oleg agonise. Mais avant de mourir de ses brûlures, ce prisonnier de guerre soviétique du camp de concentration nazi d'Ohrdruf, dans le centre de l'Allemagne, se confie à un compatriote en cherchant ses mots.

Il lui explique ce qui vient de se passer. La gigantesque explosion qui l'a aveuglé, avant de tout carboniser autour de lui. Sans le savoir, Oleg est l'une des premières victimes de l'ère atomique.

Comme plusieurs centaines d'autres cobayes, dont certains se sont littéralement volatilisés, il a été exposé à un test nucléaire organisé dans le plus grand secret par les nazis le 3 ou 4 mars 1945. Deux mois avant la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe.

A l'époque, les Allemands se replient de toutes parts. La défaite totale est proche. Reste un espoir pour les nazis : leurs » armes miracles » , ces avions, ces fusées ou ces sous-marins qui pourraient changer le cours de la guerre. Mais ce que Hitler attend avec le plus d'impatience, c'est un nouveau type d'explosif. Une bombe si puissante qu'elle » détruirait toute vie humaine dans un rayon de trois à quatre kilomètres du point d'impact » , explique le Führer en août 1944 à Ion Antonescu, chef de l'Etat roumain.

Une bombe tactique, d'une puissance moindre qu'à Hiroshima et Nagasaki

Les physiciens allemands y travaillent sans relâche depuis 1942. Depuis que l'état-major de la Wehrmacht et les SS ont libéré de gros budgets pour réaliser la bombe. Sans succès, prétendaient les alliés après la guerre, en ajoutant que les scientifiques nazis étaient très en retard sur leurs collègues américains et britanniques.

Faux, rétorque aujourd'hui Rainer Karlsch. Dans son livre » La bombe de Hitler » , l'historien allemand prouve que les nazis ont testé plusieurs bombes nucléaires tactiques entre octobre 1944 et mars 1945. Soit bien avant les attaques américaines qui détruiront les villes japonaises d'Hiroshima et de Nagasaki en août 1945.

Mais, précise d'emblée le chercheur berlinois, le potentiel de destruction de la bombe nazie était bien inférieur à celui des deux bombes atomiques américaines. La raison en est simple : les Allemands n'avaient pas assez de matériaux fissibles, comme l'uranium enrichi par exemple, pour construire des bombes A.

Mais ce n'était qu'une question de temps. Si les nazis avaient pu prolonger la guerre d'une année, ils auraient très certainement disposé d'armes aussi dévastatrices que celles des Américains.

Un éclair très vif, rougeâtre à l'intérieur, jaunâtre à l'extérieur

Mais revenons à cet essai nucléaire dont Staline saura tout dès le 23 mars, grâce aux rapports de ses espions, qui décrivent avec précision l'onde de choc, les hautes températures, les bâtiments soufflés et les prisonniers de guerre anéantis. Cläre Werner, une habitante de la région d'Ohrdruf, raconte qu'elle a vu vers 21h30 un éclair très vif, rougeâtre à l'intérieur, jaunâtre à l'extérieur.

Il a illuminé le paysage de telle sorte qu'elle aurait pu lire le journal sans problème. Un autre témoin parle des habitants des environs qui, les jours suivants, souffrent de migraine et qui crachent du sang. Il décrit aussi les effets dévastateurs de la bombe, notamment sur les 700 ou 800 prisonniers de guerre sacrifiés à cette occasion.

» Plus aucun cheveu, des cloques de brûlure, les chairs nues et à vif »

» Tous ces gens n'avaient plus aucun cheveu. Certains avaient des cloques de brûlure sur la peau, les chairs nues et à vif… » D'autres témoins prétendent que des sentinelles SS ont été tuées lors de l'essai. Preuve que les nazis avaient été dépassés par la force de leur création, qu'ils appelaient » bombe de la désagrégation » , comme l'a entendu le correspondant de guerre Luigi Romersa en octobre 1944.

Ce journaliste italien avait été envoyé par Mussolini pour constater de visu les avancées technologiques allemandes. Il se trouvait alors sur un autre site d'essai nucléaire, l'île de Rügen dans la mer Baltique. » Nous avons ressenti un véritable tremblement de terre » , témoigne-t-il dans le livre de Rainer Karlsch. » Nous avons vu très clairement un éclair, une lumière incandescente, puis une grande paroi de fumée s'est dressée devant nous. »

Une » arme miracle » … que la Wehrmacht a finalement renoncé à utiliser

Alors pourquoi les Allemands n'ont-ils pas utilisé leur » arme miracle » ? Selon l'historien allemand, la bombe nucléaire nazie n'était pas prête pour une application militaire. Il lui manquait notamment un vecteur, un avion ou une fusée, pour bombarder les villes ennemies. En outre, les pontes nazis, à la différence de Hitler, ont compris, dès la fin du mois de mars 1945, que les quelques armes atomiques qu'ils pourraient fabriquer n'arrêteraient pas l'avancée des Soviétiques, des Américains et des Britanniques.

Et, surtout, leur utilisation sur le front aurait provoqué la vengeance des alliés, qui auraient eu beau jeu de détruire l'Allemagne sous un tapis de bombes… traditionnelles. La guerre était perdue. Il fallait arrêter les frais et éviter, si possible, le peloton d'exécution pour crime de guerre.

Une longue enquête, qui aboutit grâce à des fonds d'archives inexploités

L'historien Rainer Karlsch reçoit en 2001 une lettre qui l'énerve. Dans ce courrier, le journaliste Heiko Petermann, qui enquête sur d'éventuelles expérimentations de bombes atomiques dans le Reich, lui demande s'il sait de combien de tonnes d'uranium disposaient les nazis durant la guerre.

» J'eus l'impression qu'il se moquait de moi » , résume le chercheur allemand qui, comme la majorité des spécialistes de la période, estimait impossible qu'Hitler ait pu développer une arme nucléaire. Et pourtant Petermann présente à Karlsch des témoins certifiant qu'ils ont vu un brillant éclair de lumière et une colonne de fumée en mars 1945.

Dans un premier temps, Karlsch doute de ces informations. Les physiciens allemands n'avaient-ils pas fait tout leur possible pour torpiller le projet de bombe atomique nazie ? Ils l'avaient d'ailleurs juré sur l'honneur aux alliés qui les avaient fait prisonniers après la guerre.

Devant le manque de preuves, l'historien doute, mais se prend tout de même au jeu. Avec succès. Après plusieurs années de recherche dans des fonds d'archives inexploités en Allemagne, mais aussi en Russie et en Angleterre, il découvre des documents inédits démontrant que les scientifiques nazis savaient ce qu'était une bombe au plutonium.

Une activité nucléaire détectée sur les sites concernés

Il se rend aussi compte que de nombreuses preuves ont été détruites par ces mêmes scientifiques. Histoire de conserver leur place dans la communauté scientifique internationale. Mais c'est sur le terrain, là où les bombes auraient explosé, que Karlsch trouve la preuve d'une activité nucléaire. Des scientifiques analysent les sols et confirment la présence, entre autres, de césium 137 et de cobalt 60.

La boucle est bouclée, même s'il manque encore la preuve visuelle des essais, regrette l'historien, en ajoutant qu'un film au moins a été tourné lors d'une des explosions et qu'il est tombé dans les mains de Staline en 1945. Mais voilà, il s'est perdu dans les archives russes. Officiellement du moins.


► La Bombe de Hitler de Rainer Karlsch - éd. Calmann-Levy - 521p., 25€."

Qu'en pensez-vous ? Info ou Intox ?

Ricaille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gleen
Étoile
*****
avatar

Masculin
Age : 55
Date d'inscription : 10/03/2006
Nombre de messages : 77
Localisation : Mons (Belgique)



MessageSujet: Re: Hitler avait la bombe atomique, info ou intox ?   Mer 16 Sep 2009 - 12:15

Il me semble peu probable que les Allemands aient pu construire une arme nucléaire. Ce qui m'incite à penser cela est le fait que les Américains possédaient à cette époque les meilleurs cerveaux de la planète en matière de physique nucléaire et qu'ils ont dû déployer des moyens énormes pour construire le première bombe A. Or, il n'y a apparemment aucune trace de tels efforts dans l'Allemagne nazie. Je serais curieux de savoir comment vont réagir d'autres historiens à cette information.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
captainbop
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Age : 72
Date d'inscription : 08/03/2006
Nombre de messages : 854
Localisation : Alpes-Maritimes (France)



MessageSujet: Re: Hitler avait la bombe atomique, info ou intox ?   Mer 16 Sep 2009 - 15:36

Bonjour,

Je pense qu'il y a une certitude, c'est que le jour où Hitler s'est suicidé, cette bombe nucléaire n'était pas encore opérationnelle, sinon, il s'en serait servi.
Grosse peur! Quelle tête!

Très cordialement.
Clin d\'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
solaris
Étoile
*****
avatar

Masculin
Age : 63
Date d'inscription : 17/02/2008
Nombre de messages : 77
Localisation : marseille



MessageSujet: Re: Hitler avait la bombe atomique, info ou intox ?   Mer 23 Sep 2009 - 3:46

Il y a une puissance minimale pour la bombe à uranium 235, entre 10 et 20 kilotonnes de TNT ; car sa masse critique est assez importante. Si l'une d'elle avait pété en Allemagne, ca aurait donc laissé des traces de la taille des ruines d'Hiroshima ; et il n'y aurait pas eu qu'un village contaminé et sept cent blessés...
Pour faire une bombe tactique, il faut du plutonium 239 qui n'existe pas, ou fort peu, dana la nature ; on ne peut l'obtenir qu'en exposant du plutonium 238 au flux de neutrons d'un réacteur à uranium ( ou au plutonium ). Par ailleurs, il faut alors un autre mode d'amorcage de la fission, dérivé de celui expérimenté à Nagasaki. Or, les alliés n'ont pas trouvé de centrale atomique en Allemagne, et comme chacun le sait, ce n'est pas le genre de truc qu'on peut démanteler en un mois et embarquer dans des camions....
En plus, ils avaient le vecteur pour une bombe tactique puisque le A4 ou V2 était pleinement opérationnel en 1944 et pouvait atteindre Londres.
Enfin, je pense comme Captain Bop : Hitler ayant lui-même dit qu'il préférait voir tout le peuple allemand périr que de le voir se rendre, il n'aurait pas hésité une seconde s'il avait disposé d'une telle arme ; en fait au lieu d'essayer ses bombes à plusieurs reprises dans la campagne allemande, laquelle, jusqu'à preuve du contraire, n'en porte aucune trace, il les aurait lancées sur les armées russes en approche.
Les dommages corporels causés par les explosions nucléaires, on n'en a pas constaté en Allemagne après guerre.
Enfin, le cobalt 60 n'est pas un sous produit de la fission ; mais de l'irradiation d'un autre isotope du cobalt, dont le noyau compte un nucléon e moins et qui n'est pas, lui, radioactif. On l'utilise comme source radioactive et dans un projet de bombe sale, fort heureusement abandonné, constitué par une enveloppe de cobalt 59 entourant une bombe dite 3F pour fission-fusion-fission. Là, on n'aurait pas fait dans le tactique...une seule de ces saloperies transformerait un tiers de notre beau pays en enfer radioactif pour des millénaires...
En conclusion, les témoignages et autres oui-dires ne me semblent pas suffisants pour que je croie à un truc pareil ; il y aurait des traces bien plus tangibles et on aurait des photos. Y en a t'il dans ce bouquin ?
Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gleen
Étoile
*****
avatar

Masculin
Age : 55
Date d'inscription : 10/03/2006
Nombre de messages : 77
Localisation : Mons (Belgique)



MessageSujet: Re: Hitler avait la bombe atomique, info ou intox ?   Mer 23 Sep 2009 - 12:09

Je confirme complètement les propos de Solaris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
captainbop
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Age : 72
Date d'inscription : 08/03/2006
Nombre de messages : 854
Localisation : Alpes-Maritimes (France)



MessageSujet: Re: Hitler avait la bombe atomique, info ou intox ?   Jeu 24 Sep 2009 - 15:10

Bonjour les Amis,

Texas me fait savoir que lors de son prochain séjour sur Terre, il remettra cet insigne des Planètes Unies à Solaris, car, précise-t-il, "Il le vaut bien ..." : I love you I love you


Très cordialement.
Très content Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zektron 4
Météorite
**
avatar

Masculin
Age : 72
Date d'inscription : 08/11/2009
Nombre de messages : 8
Localisation : PARIS



MessageSujet: Re: Hitler avait la bombe atomique, info ou intox ?   Lun 9 Nov 2009 - 21:33

Je n'ai pas lu le bouquin de Karlsch et vais essayer de le trouver, mais sous réserve d'inventaire, cette histoire me parait toute aussi fiable que les récits écrits sur le thème: " j'ai fait un petit tour dans l'espace en soucoupe avec des extra-terrestres qui s'étaient posés sur ma pelouse ".
A l'évidence, si le Reich avait eu la bombe en 44/45, il l'aurait utilisée. Comme Solaris le fait remarquer, le vecteur était disponible et invulnérable avec la V2 capable de bombarder Londres ou Paris, puisque la V4 que von Braun destinait à New-York, et qui sera l'ancètre de Saturne V, était encore dans les cartons. Quant à la peur des représailles !...Le bombardement de Dresde a fait plus de victimes en une nuit que la bombe d'Hiroshima.
D'après Heisenberg, les équipes allemandes étaient très en retard par rapport à celles du projet Manhattan, et même si la bombe atomique avait été concevable, l'appareil industriel allemand - ce qu'il en restait - n'aurait pas pu la construire.
La bombe atomique nazie est un thème fréquent des uchronies où Hitler a gagné la guerre. C'est la solution retenue par Steve Dowling pour l'épisode de Garth" The Rebels " ( 1964 ) mais ce n'est guère plausible.
La meilleure uchronie sur le sujet , " Les oranges de Yalta" de Nicolas Saudrai ( 1992 ), donne la victoire à Hitler sans utiliser l'arme nucléaire et de façon beaucoup plus vraisemblable. Comme l'écrit Raymond Aron ( Paix et guerre entre les nations ) Le projet de Hitler était risqué, mais il aurait pu réussir, et sans bombe atomique. Intox donc, mais qui prouve que la Sf se vend bien - même rétroactive!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gleen
Étoile
*****
avatar

Masculin
Age : 55
Date d'inscription : 10/03/2006
Nombre de messages : 77
Localisation : Mons (Belgique)



MessageSujet: Re: Hitler avait la bombe atomique, info ou intox ?   Jeu 12 Nov 2009 - 12:48

Je constate que Zektron 4 est un connaisseur de la série Garth. "The rebels" est à mon avis un des très bons épisodes de cette saga. Ceci dit, dans une autre uchronie très connue, les forces de l'Axe gagnent aussi la guerre : "Le maître du haut château" de Dick.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zektron 4
Météorite
**
avatar

Masculin
Age : 72
Date d'inscription : 08/11/2009
Nombre de messages : 8
Localisation : PARIS



MessageSujet: Re: Hitler avait la bombe atomique, info ou intox ?   Mer 18 Nov 2009 - 21:15

Heureux de rencontrer un amateur de Garth...J'ai découvert cette série en GB été 64 - en pleine Beatlemania - précisément à l'époque ou l'épisode The Rebels était publié dans le Daily Mirror. La saga de Garth par Steve Dowling, qui s'étend sur plus de 30 ans, attend toujours une édition complète. En France Arédit en a publié quelques épisodes dans Aventures Fictions et Etranges aventures, mais pas The rebels à ma connaissance. Où avez vous lu cet épisode - et peut-être d'autres - vous même ?
Le Maitre du haut chateau est une des uchronies les plus connues et Philip K Dick, souvent adapté au cinéma , bénéficie de fans nombreux et actifs. Le roman a obtenu le Hugo, et il est effectivement très riche. La description de la société californienne sous controle nippon est subtile et pleine de détails concrets. L'utilisation faite du Yi King a aussi beaucoup contribué au succès du livre. Pourtant , la fin est ambigüe et donne l'impression, comme parfois chez l'auteur , que parti sur une intuition, il a eu ensuite du mal à en maitriser toutes les conséquences. Illusion? pas illusion ? il ne tranche pas vraiment et laisse le lecteur sur sa faim. ( Je vais me faire assassiner par les fans de Dick ! ) Sur un thème assez proche, je préfère " La vérité avant-dernière. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gleen
Étoile
*****
avatar

Masculin
Age : 55
Date d'inscription : 10/03/2006
Nombre de messages : 77
Localisation : Mons (Belgique)



MessageSujet: Re: Hitler avait la bombe atomique, info ou intox ?   Jeu 19 Nov 2009 - 12:21

J'ai lu des aventures de Garth traduites dans des petits formats. Plus récemment, j'ai pu obtenir des rééditions en anglais éditées par un groupe de fans britanniques. Afin de ne pas encombrer le forum, j'envoie les renseignements détaillés en message perso.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé











MessageSujet: Re: Hitler avait la bombe atomique, info ou intox ?   

Revenir en haut Aller en bas
Hitler avait la bombe atomique, info ou intox ? Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Météor, les Conquérants de l'Espace :: 

Cool, Raoul !

-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit